Tour opérateur MAYAEXPLOR - Guatemala

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

   
   
 

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Qui sommes-nous ?    |    Vidéos de circuits
Nos formules de voyage : des voyages pour tous
Promouvoir et développer un tourisme responsable au Guatemala : réconcilions l'être humain, l'économie et l'environnement !
  Contactez-nous: Par e-mail Par formulaire
Guatemala Mexique Belize Honduras Nicaragua
Voyages au coeur du monde maya
Voyages ÉTHIQUES ET RESPONSABLES

         Engagements   ( c l i q u e z )


Mayaexplor Tour Opérateur souhaite, à travers ses activités, promouvoir et développer un tourisme responsable au Guatemala.

Nous sommes convaincus qu'au prix du respect d'un certain nombre de principes concrets engageant voyagistes et voyageurs, un tourisme responsable peut permettre à un pays de valoriser sa culture, de se développer économiquement, tout en préservant son milieu naturel : réconcilier l'être humain, l'économie et l'environnement est possible !

De plus, un tel tourisme, créant une conscience respectueuse de la diversité des cultures et des modes de vie, favorise le rapprochement et la compréhension entre les peuples.

Mayaexplor s'engage à respecter le Code Mondial Éthique du Tourisme (octobre 1999)  http://www.unwto.org/ethics/index.php qui prône un tourisme de qualité respectueux des peuples, des cultures et de l'environnement et qui marque la volonté de promouvoir, partout dans le monde, un tourisme responsable et durable, au bénéfice de tous.



Pour appuyer et préciser cet engagement, nous nous sommes dotés d'une charte impliquant notre équipe comme les voyageurs.

Notre charte puise ses fondements dans notre longue expérience dans les domaines de l’écotourisme et du tourisme responsable  ainsi que dans notre connaissance des spécificités de notre région.

• Elle énonce nos engagements et préconise un certain nombre de comportements responsables aux voyageurs désireux de se rendre dans le Monde Maya.

• Elle vous permettra de mieux comprendre notre éthique professionnelle et notre vison du voyage.

• Elle vous aidera à mieux cerner les spécificités de notre région afin de mieux les découvrir et mieux les respecter.

• Elle s’inscrit :

  1. dans les lignes de conduite qu’a tracées le développement de l’écotourisme ;
  2. dans la volonté des voyageurs (et bientôt nous l’espérons des populations locales) d’exiger des voyagistes des comportements responsables. Nous considérons d’ailleurs que ces comportements responsables concernent à la fois le voyagiste et le voyageur, tous deux acteurs du voyage, qui doivent les partager par la complémentarité ;
  3. dans la volonté de conserver et de défendre sincèrement notre propre sensibilité et nos propres convictions. (nous n’avons pas souhaité adhérer à des labels « aliénigènes» trop souvent créés dans le cadre de stratégies de marketing).

 

« Vous informer pour aller, ensemble, à travers votre bien-être de voyageur, dans le sens des respects des populations, de leurs valeurs et de leurs patrimoines. »

• Nous pensons que la plupart des comportements inadéquats de certains voyageurs sont dus à la méconnaissance des spécificités culturelles locales et à un manque d’informations provenant des organisateurs des voyages (les spécialistes des pays visités).

• Les recommandations que nous vous proposons se basent sur le principe d’information et non de contrainte. Toutefois, nous sommes convaincus qu'en suivant de telles recommandations, les voyageurs pourront mieux profiter de leur découverte du Monde Maya.

• Nous nous consacrons avec sincérité à l’organisation de « voyages intelligents » et nous croyons à l’éthique ainsi qu’à l’esprit responsable des voyageurs qui nous confient l’organisation de leurs voyages.

• C’est une certaine vision du voyage que nous souhaitons partager avec vous :

  Voyager consiste à découvrir, apprendre, respecter, partager, échanger
  Et aimer notre « Madre Tierra ».

Téléchargez la Charte de Mayaexplor

 

La Charte de Mayaexplor

 

Conscients de nos responsabilités en tant qu'acteurs du tourisme et reconnaissant que les voyages touristiques doivent être organisés non seulement en vue de l'épanouissement et du bien-être des voyageurs mais aussi dans l'intérêt et le respect de la population d'accueil, de ses traditions, de ses patrimoines naturel et culturel et de son économie, nous nous engageons à respecter et appliquer les principes suivants :

Mener nos activités touristiques en nous intégrant parfaitement dans le milieu local, en respectant les spécificités du pays visité.

Veiller à ne pas interférer dans les cultures, les traditions et les croyances locales.

Lutter contre l'acculturation de la population d'accueil en soutenant et protégeant ses identités sociales et culturelles.

Bannir toute forme d'exploitation et d'humiliation et veiller à respecter et faire respecter les droits de chacun.

Permettre au pays d'accueil et à sa population de bénéficier équitablement des retombées économiques de notre activité, en favorisant plus particulièrement le développement des communautés locales.

Associer la population d'accueil à notre activité touristique en utilisant le plus possible des services locaux.

Rémunérer justement les intervenants locaux.

Fournir au voyageur, avant son départ, des informations et des repères essentiels concernant le pays visité.

Veiller au bien-être du voyageur et au bon déroulement de son voyage.

Mener nos activités en respectant l'intégrité du milieu naturel et en participant à sa protection.

Limiter l’usage du papier.

La limitation de l'usage du papier participe à la limitation de l'émission de CO2 et à la conservation de notre forêt tropicale. C’est un acte citoyen qui nous concerne tous. Nous avons développé une politique interne tendant au « zéro papier  ». Nous présentons en ligne l'ensemble de nos voyages « clé en main », nous faisons parvenir nos propositions de voyages à nos clients par email, les réservations sont faites par ce même moyen, etc.

Veiller à ce que l'ensemble de nos collaborateurs et partenaires adhèrent à nos principes.

 

 

En parallèle, nous demandons à nos voyageurs de s'engager sur un certain nombre de comportements responsables :

Adopter un comportement de nature à minimiser son impact sur le milieu naturel.

Adopter un comportement de nature à minimiser son impact sur le milieu culturel.

Par exemple, sachez vous mêler à la population locale avec discrétion, en vous promenant calmement. Si vous assistez à des fêtes locales, observez-les en retrait, à moins que l’on ne vous invite à participer à ces activités.

Soyez assurés que les Guatémaltèques savent recevoir avec une grande hospitalité et délicatesse les étrangers. Ils sont fiers de l’intérêt que l’on porte à leurs patrimoines culturel et naturel. Le sourire et la douceur sont chez eux les premières manifestations d’un savoir-vivre et d’un caractère chaleureux qui leur ont donné la réputation d’être un peuple particulièrement sympathique : faites comme eux, souriez et soyez « cool ».

Respecter la population d'accueil, sa culture, ses coutumes et ses croyances : se montrer tolérant, indulgent, ouvert et compréhensif. Ne jamais donner l’impression d’évoluer en pays conquis !

Faire preuve d'humilité : relativiser ses valeurs et se détacher de ses préjugés, de ses modes de fonctionnement et de pensées ; ne pas les imposer.

Ne comparez pas systématiquement la réalité locale avec celle de votre pays, évitez surtout de mettre en avant le fait que le fonctionnement de notre société devrait être similaire aux modèles occidentaux.

Respectez et le rythme de vie local et le caractère des gens. Montrer des signes d’impatience et/ou d’énervement trop manifestes revient souvent à blesser les gens et à se montrer irrespectueux. Se fâcher équivaut ici à « perdre la face » ( et se montrer quelque peu  ridicule ! ). Gardez à l’esprit que les Guatémaltèques donnent énormément d’importance au sourire et au maintien de la courtoisie. 

Appréhender avec des yeux nouveaux ce qui est donné à voir.

Ne pas prendre de photos ou filmer sans discernement et en toutes circonstances.

On voit trop souvent des touristes se livrer à une chasse obsessive de l’image. Enormes appareils photos autour du cou, certains « mitraillent » les locaux comme s’il s’agissait d’animaux exotiques. Les populations locales n’apprécient pas du tout un tel comportement (même si elles ne le montrent que très rarement). Soyez sélectifs quant à vos prises de vue. Privilégier les prises de vue « générales ». Evitez les portraits flagrants, dans la rue, à travers les vitres de votre véhicule, ou depuis votre barque motorisée !

« Nous ne sommes pas des mythes du passé, des ruines dans la jungle ou dans les zoos. Nous sommes des gens et nous voulons être respectés [...] ». Rigoberta Menchú Tum, Prix Nobel de la Paix 1992.

Ne voyagez pas constamment à travers le viseur de votre appareil photo.

Avant de prendre une photo d’une personne « consentante », n’oubliez pas de sourire, de vous montrer amicaux et de remercier : le portrait que l’on vous offre a la valeur d’un présent.

Demander l'autorisation de prendre une photo ne suffit pas toujours.

Ne payez pas pour pouvoir prendre quelqu’un en photo. C’est ici considéré comme quelque peu dégradant.
Acceptez les refus avec le sourire.
Ne prenez jamais de photos d’enfants non-accompagnés.

Ne pas promettre d'envoyer une/des photo(s) sans être sûr de pouvoir respecter son engagement.

Apprendre quelques formules de politesse (salutations, remerciements …) en espagnol.

N’ayez pas peur de les utiliser ! Il est ici à peu prés inconcevable de ne pas saluer à la ronde quand on entre dans un hôtel, dans un restaurant, dans un magasin … et quand on quitte ces endroits.

Eviter de se conduire comme des « Pères Noël ambulants », même si cela part d'une bonne intention.

Offrir des petits cadeaux à des gens qu’on ne connaît pas du tout peut être considéré comme un geste paternaliste à connotation condescendante.

Adopter une tenue vestimentaire correcte.

Les Guatémaltèques donnent une grande importance à l’apparence vestimentaire. Même les plus pauvres d’entre eux s’efforcent de s’habiller « correctement  ». Marcher pieds nus en ville, s’habiller mal, porter des vêtements sales ne vous attirera pas de sympathie. Les tenues très moulantes, particulièrement dénudées ou « trop » décontractées ne sont pas véritablement admises.
La population locale ne se permettra bien entendu pas de vous faire des remarques, mais vous pourriez être mal jugé(e).

Marchander est bienvenu - c’est d’ailleurs ici la règle dans les marchés. Négocier outrageusement, non !

Privilégier les artisans locaux et les petits producteurs pour ses achats.

Se montrer conscient de la valeur des choses.

Un appareil photo, un sac de voyage, une lampe frontale ou même un vêtement représentent souvent pour les locaux des objets d’une valeur économique considérable. Ne malmenez pas vos affaires devant les gens, ménagez les portières et les sièges des véhicules que vous empruntez, etc. Faites attention aux objets qui vous entourent.

 

Respecter le patrimoine naturel et culturel :

- Dans les réserves naturelles, ne pas sortir des sentiers pour respecter la flore (et la faune).

- Adopter une attitude discrète et pondérée lors des visites dans les réserves naturelles.

Rappelez-vous notamment que l’observation des animaux est fortement facilitée quand on reste silencieux : c’est souvent par l’ouïe qu’on les repère.

- Adopter une attitude calme et pondérée dans les parcs archéologiques même si, parfois, la population locale ne le fait pas.

La plupart des sites archéologiques du Guatemala sont d’anciens centres cérémoniels et une grande partie de la population maya d’aujourd’hui les considère encore comme sacrés.

- Ne pas déplacer des éléments des patrimoines culturel et naturel (pièces archéologiques, orchidées, etc.). Ne pas acheter de tels objets.

- Dans les sites archéologiques : ne pas toucher les bas-reliefs, ne pas heurter les parois fragiles avec vos sacs à dos. Ne pas escalader les structures en dehors des voies indiquées.

- Respecter les réglementations en vigueur dans les réserves ou parcs naturels.

 

Respecter et protéger la nature et l'environnement :

- Ne pas polluer le milieu naturel ni laisser derrière soi des déchets non biodégradables, même si la population locale n'est pas sensibilisée sur cette question.

- Autant que possible, privilégier des savons et des détergents biodégradables, des lessives sans phosphates. Lors des baignades (dans le site de Semuc Champey, etc.) et/ou lors de la découverte de fonds marins : utiliser des crèmes solaires biodégradables.

- Rapporter chez soi les déchets les plus polluants et difficilement recyclables (piles et batteries, aérosols, plastiques, etc.).

- Ne pas gaspiller les ressources précieuses comme l'eau et l'énergie.

- Acheter, consommer avec discernement

Ayez conscience que de nombreuses espèces de la forêt tropicale et de la mer sont menacées mais pourtant présentes dans certaines cartes de restaurants. Ne mangez pas de viande de requin. Ne mangez pas de viande de gibiers : biche, agouti paca (« tepezcuintle »), etc.
N’achetez pas d’objets fabriqués avec du corail.

La surproduction de viande bovine est ici une cause dramatique de déforestation (région du Peten notamment). D’immenses superficies de terres sont consacrées à l’élevage et à l’alimentation du bétail alors que de nombreux guatémaltèques souffrent de la faim par manque de terres cultivables.  A vous de déterminer si vous souhaitez aller dans le sens de la surconsommation de viande bovine.

 

Comprendre et accepter l’usage du pourboire.

La tradition du pourboire est ici très développée. Remercier avec de l’argent les bateliers, chauffeurs, guides, etc. est considéré comme une reconnaissance de la qualité de leurs services (2,50 dollar par jour et par participant comme ordre d’idée). Ne rien laisser signifie que l’on n’est pas satisfait des prestations reçues.
Quelques mots de remerciements (« muchas gracias por todo »), un sourire et une poignée de main amicale au moment de quitter un batelier, un chauffeur ou un guide  seront bien entendu des gestes grandement appréciés.
Dans les hôtels, le service de porteurs des bagages doit être gratifié (1 dollar par gros bagage). Dans les restaurants touristiques, l’usage est de laisser +/- 10% du prix de la consommation.

S'informer sur les caractéristiques et les réalités locales du pays que l'on s'apprête à visiter.

Lisez, surfez sur l’Internet … et n’oubliez pas que notre équipe est à votre disposition pour vous renseigner sur notre région !

 

 

Mayaexplor : tour opérateur spécialiste du Guatemala     © Mayaexplor 2011
        Le Guatemala en diaporama           Nos références / expériences     Nos avantages       Voyages sur mesure au Guatemala     Contactez-nous    
     Découverte Off Road du Guatemala en 15 jours : à partir de US $ 1500 !    Départs garantis : places limitées  
 
 
 ViaDirecta Guatemala : les formules les + économiques | Charte | Photos du Guatemala | Emplois, stages | Liens | Météo | Contact      
© 2011 Tour opérateur Mayaexplor - Guatemala - Monde maya
















  Circuit Terres Mayas du Guatemala     Circuits Guatemala - Mexique 17 jours     Guide chauffeur au Guatemala     Photos du Guatemala     Formules de voyage Guatemala     Voyages sur mesure au Guatemala     Séjours à la carte, circuits et voyages organisés : nos engagements     Circuit Ethnologie Guatemala     Circuits et voyages au Guatemala personnalisés     Circuit Guatemala Ethnologie     Circuit Guatemala Honduras Nicaragua     Circuit Découverte Guatemala              Le Guatemala en diaporama     Mayaexplor : tour opérateur basé au Guatemala     Circuit Sports et Nature Guatemala - Honduras     Circuit Surf Guatemala Salvador     Circuit Amérique Centrale     Réservations d'hôtels et locations au Guatemala     Circuit Guatemala - Belize     Diaporama sur le Guatemala     Séjour à la carte au Guatemala     Circuit Aventure Guatemala   L'organisation de nos voyages au Guatemala      Guatemala : images et infos     Circuit Terres Mayas du Guatemala     Excursions et randonnées au Guatemala     Circuit Guatemala Découverte     Réservation d'hôtels au Guatemala au Guatemala     Ecoles d'Espagnol et cours d'Espagnol au Guatemala     Circuits Guatemala Mexique     Circuit Guatemala Belize     Ecotourisme et agrotourisme au Guatemala     Nos formules de voyage : des voyages au Guatemala et dans le monde maya pour tous     Circuit Surf Guatemala Salvador         Nos références / expériences     Météo du Guatemala     Circuit Guatemala Honduras Nicaragua     Ecotourisme et agrotourisme     L'organisation de nos voyages Guatemala     Circuit Sports et Nature Guatemala Honduras     Vidéos de circuits au Guatemala     Circuit Aventure Guatemala     Circuit Guatemala - Mexique 14 jours   Tour Opérateur au Guatemala